30/09/2007

Je lis aussi pour l'instant

LE PASSAGER          (Patrick Senécal)

Présentation de l'éditeur
Etienne Séguin n'a pas trente ans. Originaire de Drummondville, demeurant depuis quelques années à Montréal, il vient d'accepter un poste de professeur de littérature au cégep de sa ville natale. Qu'à cela ne tienne, il fera l'aller-retour par l'autoroute 20 ; le trajet ne prend pas plus d'une heure, cela lui permettra d'écouter la radio et, surtout, d'oublier sa récente séparation ! Peu de temps après, Etienne remarque un autostoppeur, toujours posté au même endroit au moment où il passe. Pourquoi ne pas le faire monter afin de rompre la monotonie de la route ? Dès la première rencontre, le jeune homme comprend que son passager l'a connu dans son enfance. Mais voilà : Etienne souffre d'amnésie et n'a aucun souvenir de ses jeunes années. C'est alors que les questions surgissent dans son esprit : qui donc est ce passager qu'il a pris l'habitude d'embarquer ? Et qu'ont-ils fait ensemble, dans leur jeunesse ? Le Passager : un roman d'une tension extrême, par l'auteur des Sept jours du talion
 
  • Poche: 214 pages
  • Editeur : Editions Alire (30 septembre 2003)
  • Collection : Polar/Noir
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2922145735
  • ISBN-13: 978-2922145731
  • Avis personnel :

    Il s'agit ici du deuxième ou troisième livre que je lis de cet auteur et c'est toujours avec le même plaisir.

    J'aime énormément le style d'écriture de l'auteur et cette manière de garder le lecteur en haleine jusqu'à la fin du livre et de toujours relancer son intérêt et de raviver sa "peur" par des rebomdissements innatendus.

    J'ai encore d'autres romans de Patrick Senécal qui m'attendent dans ma PAL (pile à lire) et je me réjouis déjà de les lire car je sais déjà que j'y retrouverai le même plaisir et les mêmes frissons que dans ceux que j'ai déjà lus.

    Je vous recommande de lire cet auteur si vous aimez les frissons et le suspense. 

     

    (livre reçu en cadeau de mon ami François du Quévec).
    lL'auteur Patrick Sénecal.
    Cliquez sur la photo pour rejoindre son site.
    patrick_senecal
    La maison d'édition
    Cliquez sur le logo pour rejoindre le site des Edtions Alire.
    LogoAlireWeb

     
    Quelques avis dans la presse québecoise sur Patrick Sénecal et ses romans.
    "Un auteur québecois qui possède l'art de nous ébranler les émotions et qui nous entraîne loin, très loin, dans le gouffre de la démence".
    LE SOLEIL
    "A l'avant-plan de ses histoires, il y aura toujours...des histoires justement.
    Et il  excelle à cela. Prenant plaisir à bâtir cette mécanique très précise qu'est celle du thriller, huilant le moindre rouage, écoutant le tic-tac implacable des mots qui... bien, il faut le dire, lui servent à manipuler le lecteur".
    LA PRESSE
    "Le thriller d'horreur aussi bien maîtrisé ne se voit que dans quelques plumes étrangères".
    LE NOUVELLISTE
    "Le jeune romancier a de toute évidence fait ses classes en matière de romans d'horreur. Non seulement il connaît le genre comme le fond de sa poche, mais il en maîtrise parfaitement les poudres et les fumées".
    ICI
    "Senécal est actuellement le meilleur auteur de fantastique québecois".
    CFOU-89,1 FM
    "Patrick Senécal met en oeuvre la mécanique efficace du thriller, un mélange bien dosé de suspense et de terreur, qui a fait sa renommée. Ses livres sont peuplés d'être torturés et excessifs, forts à l'extérieur mais déchirés à l'intérieur. Voilà pourquoi son univers romanesque à la fois attirant et troublant nous tient si bien en haleine".
    ACCES LAURENTIDES
    "Suprême qualité, l'auteur va au bout de son sujet, avec force détails morbides".
    LECTURES
    "Patrick Senécal écrit de façon efficace. L'action, le rythme, la prise de possession du lecteur lui importent plus que les effets de manche. Tant mieux pour nous".
    NUIT BLANCHE
    "Sans imiter le style de King, Patrick Senécal parvient à susciter autant d'interêt que le maître de l'horreur américain".
    QUEBEC FRANCAIS
    "Un auteur capable comme nul autre, non seulement de maintenir l'attention du lecteur, mais de le maintenir dans un état inquiétant dont il ne sort pas avant d'avoir tout dévoré...jusqu'à la dernière page".
    L'OEIL REGIONAL.

    14:27 Écrit par Chaparal dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lecture, roman, polar noir |  Facebook |

    Les commentaires sont fermés.