11/11/2008

Prix Goncourt 2008 : Atiq Rahimi.

Attribution du Prix Goncourt à Atiq Rahimi : "un artiste aux talents multiples" (10 novembre 2008)

Communiqué de Bernard Kouchner et d’Alain Joyandet

"C’est avec une grande joie que nous adressons nos plus chaleureuses félicitations à Atiq Rahimi dont le roman « Syngue Sabour, la pierre de patience » vient d’obtenir le prix Goncourt.

Nous tenons à saluer l’œuvre et le parcours singulier de cet artiste aux talents multiples qui a une longue histoire avec la France et la culture française. La France n’est jamais davantage elle-même que lorsqu’elle manifeste sa capacité à accueillir et à encourager des talents tels que celui d’Atiq Rahimi, ancien élève du lycée franco-afghan « Istiqlal » de Kaboul et réfugié en France en 1984 pour fuir la guerre dans son pays.

Le ministère des Affaires étrangères et européennes est fier d’avoir soutenu cet auteur dans le cadre de son Programme d’aide à la publication et d’avoir contribué à la production de son film « Terre et cendres ».

Atiq Rahimi a su dans « Syngué sabour », premier de ses romans écrit directement en français, libérer la parole d’une femme afghane dans le tumulte des violences et « atteindre l’universel dans les entrailles du local », privilège que seuls ont en partage les grands romanciers et les grands conteurs.

Nous n’oublions pas que cette magnifique fiction est née du choc d’un réalité brutale et inacceptable, la mort d’une jeune poète afghane assassinée par son mari parce que jugée trop libre.

Au delà de ses talents d’écrivain, Atiq Rahimi est également un réalisateur de cinéma brillant et sensible et un scénariste pour la télévision, soucieux de toucher à travers ces moyens d’expression modernes le public de son pays d’origine et de participer ainsi au renouveau de la vie culturelle en Afghanistan."

C’ est aussi un combat, une contribution précieuse et irremplaçable à l’émergence d’un Afghanistan réconcilié et maître de son destin.

                              Atiq Rahimi

                            syngue sabour

 

En persan, Syngué sabour est le nom d'une pierre noire magique, une pierre de patience, qui accueille la détresse de ceux qui se confient à elle. Certains, dans ce livre en tout cas, disent même que c'est elle qui est à La Mecque, et autour de quoi tournent les millions de pèlerins. Le jour où elle explosera d'avoir ainsi reçu trop de malheur, ce sera l'Apocalypse.

Mais ici, la Syngué sabour, c'est un homme allongé, comme décérébré après qu'une balle se soit logée dans sa nuque sans pour autant le tuer. Sa femme est auprès de lui. Elle lui en veut de l'avoir sacrifiée à la guerre, de n'avoir jamais résisté à l'appel des armes, d'avoir été un héros, et pour ce résultat : n'être plus à la suite d'une rixe banale qu'un légume. Pourtant elle le soigne, et elle lui parle. Elle lui parle même de plus en plus. Tandis que dans les rues les factions s'affrontent, tandis que des soldats pillent et tuent alentour, elle parle, elle dévide sa litanie sans jamais savoir si son mari l'entend et la comprend. Et c'est une extraordinaire confession sans retenue par quoi elle se libère de l'oppression conjugale, sociale, religieuse, allant jusqu'à révéler d'impensables secrets dans le contexte d'un pays semblable à l'Afghanistan. A la fin du livre cette Syngué sabour explosera...

Avec ce roman, directement écrit en français, Atiq Rahimi retrouve une forme de réalisme très proche de Terre et cendres avec une écriture qui, sèche et précise, sait aussi devenir par moments lyrique, emportée. Cependant, plus directement que dans ses précédents livres, et comme de l'intérieur, il décrit avec beaucoup d'audace, la réalité oppressante, au quotidien et plus précisément au quotidien féminin, d'une certaine conception de l'Islam.

 

Détails

Auteur :Atiq Rahimi
Editeur :Pol
Collection :Fiction
Date de parution :23/08/2008
EAN13 :9782846822770
Genre :LITTERATURE FRANCAISE ROMANS NOUVELLES CORRESPONDANCE
Langue :français
Format :205x140x0
Poids :205g

 

Les commentaires sont fermés.