11/11/2008

Prix Renaudot 2008 : Tierno Monénembo.

Le prix Renaudot a été attribué lundi au Guinéen Tierno Monénembo pour "Le roi de Kahel" (Le Seuil), au 11ème tour, a annoncé lundi le jury au restaurant Drouant à Paris.


Tierno Monénembo, 61 ans, est un écrivain africain francophone de réputation internationale. Il a quitté son pays, la Guinée, à la fin des années 1960 pour fuir la dictature de Sekou Touré.
Il a obtenu cinq voix contre quatre pour Elie Wiesel et son livre "Le cas Sonderberg" (Grasset).
Monénembo est l'auteur d'une dizaine de romans, dans lesquels il évoque notamment l'impuissance des intellectuels en Afrique et les difficultés de vie des Africains en France, parmi lesquels "Les crapauds-brousse" (1979) et "Peuls" (2004).
Il raconte dans "Le roi de Kahel" l'épopée d'Olivier de Sanderval, précurseur de la colonisation de l'Afrique de l'ouest à la fin du XIXè siècle. Sanderval parvient à gagner la confiance du chef du pays peul et va tenter de se tailler un royaume contre la volonté de son propre pays.

Le prix Renaudot du meilleur essai a été remis à Boris Cyrulnik pour "Autobiographie d'un épouvantail" (Odile Jacob).

Présentation de l'éditeur
Au début des années 1880, Aimé Victor Olivier, que les Peuls appelleront Yémé et qui deviendra le vicomte de Sanderval, fonde le projet de conquérir à titre personnel le Fouta-Djalon et d'y faire passer une ligne de chemin de fer. On a presque tout oublié de lui aujourd'hui: il fut pourtant un précurseur de la colonisation de l'Afrique de l'Ouest et ses aventures faisaient le régal des gazettes de l'époque. Au cours de ses cinq voyages successifs, Sanderval parvient à gagner la confiance de l'almâmi, le chef suprême de ce royaume théocratique qu'était le pays peul, qui lui donne le plateau de Kahel et l'autorise à battre monnaie à son effigie. De ce personnage haut en couleur, Tierno Monénembo nous offre une foisonnante biographie romancée. L'épopée solitaire d'un homme, Olivier de Sanderval, qui voulut se tailler un royaume au nez et à la barbe de l'administration française... et des Anglais.

Biographie de l'auteur
Tiemo Monénembo, né en Guinée, a choisi l'exil dès 1969. Il a publié de nombreux romans au Seuil, depuis Les Crapauds-brousse, qui l'a révélé en 1979, jusqu'à L'Aîné des orphelins (2000) et, plus récemment, Peuls (2004).

  • Broché: 261 pages
  • Editeur : Seuil (30 avril 2008)
  • Collection : CADRE ROUGE
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2020851679
  • ISBN-13: 978-2020851671
  •  

     

                               Roi de Kahel

     

     

     

     

    Le Prix Renaudot : Présentation et liste des lauréats.

    Le Prix Renaudot a été créé en 1925 par dix journalistes et critiques littéraires qui attendaient la proclamation du Prix Goncourt chez Drouant. Sans dotation, il se veut une sorte d'anti-Goncourt et porte le nom de Théophraste Renaudot, fondateur de la première Gazette de France sous Louis XIII. Il récompense le même jour que le Goncourt -- sa proclamation a toujours lieu quelques minutes après, dans le même restaurant Drouant -- un roman ou récit de ton et style nouveau et ne peut être attribué à un auteur ayant déja obtenu un autre des cinq grands prix littéraires au cours des dernières années. Le jury choisit deux lauréats au cas où le premier obtiendrait le Goncourt juste avant. On considère que le Prix Renaudot joue un rôle complémentaire au Prix Goncourt dont il corrige les éventuels mauvais choix et injustices. Son jury est composé de dix membres qui se recrutent par cooptation et assurent la présidence du Prix chacun leur tour, d'année en année. Marcel Aymé (1929), Louis-Ferdinand Céline (1932), Louis Aragon (1936), Michel Butor (1957), Jean-Marie Gustave Le Clézio (1963) ou encore Georges Pérec (1965) ont notamment reçu le Prix Renaudot. Julien Gracq, distingué en 1951 pour Le Rivage des Syrtes, l'a refusé. Un Prix Renaudot des Lycéens -- fondé par l'association "Les Amis de Théophraste Renaudot", sise au Musée de Loudun -- a été fondé en 1992. Purement honorifique, il est proclamé le même jour que le prix parisien. Un Prix Renaudot catégorie Essai est également décerné depuis 1996.


    ¶ Liste des lauréats du Prix Renaudot de 1926 à 2008:
    • 1926 : Armand Lunel Nicolo Peccavi Gallimard.
    • 1927 : Bernard Nabonne Maïtena Grasset.
    • 1928 : André Obey Le Joueur de triangle Grasset.
    • 1929 : Marcel Aymé La Table aux crevés Gallimard.
    • 1930 : Germaine Beaumont Piège Lemerre.
    • 1931 : Philippe Hériat L'innocent Denoël.
    • 1932 : Louis-Ferdinand Céline Voyage au bout de la nuit Denoël.
    • 1933 : Charles Brabant Le roi dort Denoël.
    • 1934 : Louis Francis Blanc Gallimard.
    • 1935 : François de Roux Jours sans gloire Gallimard.
    • 1936 : Louis Aragon Les Beaux Quartiers Denoël.
    • 1937 : Jean Rogissart Mervale Denoël.
    • 1938 : Pierre-Jean Launay Léonie la bienheureuse Denoël.
    • 1939 : Jean Malaquais Les Javanais Denoël.
    • 1940 : David Rousset L'Univers concentrationnaire (décerné en 1946) Minuit.
    • 1941 : Paul Mousset Quand le temps travaillait pour nous Grasset.
    • 1942 : Robert Gaillard Les Liens de chaîne Colbert.
    • 1943 : André Soubiran J'étais médecin avec les chars Didier.
    • 1944 : Roger Peyrefitte Les Amitiés particulières La Table ronde.
    • 1945 : Henri Bosco Le Mas Théotime Charlot.
    • 1946 : Jules Roy La Vallée heureuse Charlot.
    • 1947 : Jean Cayrol Je vivrai l'amour des autres Le Seuil.
    • 1948 : Pierre Frisson Voyage aux horizons Julliard.
    • 1949 : Louis Guilloux Le Jeu de patience Gallimard.
    • 1950 : Pierre Molaine Les Orgues de l'enfer Correa.
    • 1951 : Robert Margerit Le Dieu nu Gallimard.
    • 1952 : Jacques Perry L'Amour de rien Julliard.
    • 1953 : Célia Bertin La Dernière Innocence Correa.
    • 1954 : Jean Reverzy Le Passage Julliard.
    • 1955 : Georges Govy Le Moissonneur d'épines La Table Ronde.
    • 1956 : André Perrin Le Père Julliard.
    • 1957 : Michel Butor La Modification Minuit.
    • 1958 : Edouard Glissant La Lézarde Le Seuil.
    • 1959 : Albert Palle L'Expérience Julliard.
    • 1960 : Alfred Kern Le Bonheur fragile Gallimard.
    • 1961 : Roger Bordier Les Blés Calmann-Levy.
    • 1962 : Simone Jacquemard Le Veilleur de nuit Le Seuil.
    • 1963 : Jean-Marie Gustave Le Clézio Le Procès-verbal Gallimard.
    • 1964 : Jean-Pierre Faye L'Écluse Le Seuil.
    • 1965 : Georges Perec Les Choses Julliard.
    • 1966 : José Cabanis La Bataille de Toulouse Gallimard.
    • 1967 : Salvat Etchart Le Monde tel qu'il est Mercure de France.
    • 1968 : Yambo Ouologuem Le Devoir de violence Le Seuil.
    • 1969 : Max Olivier-Lacamp Les Feux de la colère Grasset.
    • 1970 : Jean Freustié Isabelle ou l'Arrière-Saison La Table Ronde.
    • 1971 : Pierre-Jean Rémy Le Sac du palais d'été Gallimard.
    • 1972 : Christopher Frank La Nuit américaine Le Seuil.
    • 1973 : Suzanne Prou La Terrasse des Bernardini Calmann-Lévy.
    • 1974 : Georges Borgeaud Voyage à l'étranger Grasset.
    • 1975 : Jean Joubert L'Homme de sable Grasset.
    • 1976 : Michel Henry L'Amour les yeux fermés Gallimard.
    • 1977 : Alphonse Boudard Les Combattants du petit bonheur La Table Ronde.
    • 1978 : Conrad Detrez L'Herbe à bruler Calmann-Levy.
    • 1979 : Jean-Marc Roberts Affaires étrangères Le Seuil.
    • 1980 : Danièle Sallenave Les Portes de Gubbio Le Seuil.
    • 1981 : Michel Del Castillo La Nuit du décret Le Seuil.
    • 1982 : Georges-Olivier Châteaureynaud La Faculté des songes Grasset.
    • 1983 : Jean-Marie Rouart Avant-Guerre Grasset.
    • 1984 : Annie Emaux La Place Gallimard.
    • 1985 : Raphaëlle Billetdoux Mes nuits sont plus belles que vos jours Grasset.
    • 1986 : Christian Giudicelli Station balnéaire Gallimard.
    • 1987 : René-Jean Clot L'Enfant halluciné Grasset.
    • 1988 : René Depestre Hadriana dans tous mes rêves Gallimard.
    • 1989 : Philippe Doumenc Les Comptoirs du Sud Le Seuil.
    • 1990 : Jean Colombier Les Frères Romance Calmann-Levy.
    • 1991 : Dan Franck La Séparation Le Seuil.
    • 1992 : François Weyergans La démence du boxeur Gallimard.
    • 1993 : Nicolas Bréhal Les Corps célestes Le Seuil.
    • 1994 : Guillaume Le Touze Comme ton père L'Olivier.
    • 1995 : Patrick Besson Les Braban Albin-Michel.
    • 1996 : Boris Schreiber Un silence d'environ une demi-heure Gallimard.
    • 1997 : Pascal Bruckner Les Voleurs de beauté Grasset.
    • 1998 : Dominique Bona Le Manuscrit de Port-Ebène Grasset.
    • 1999 : Daniel Picouly L'Enfant léopard Grasset.
    • 2000 : Ahmadou Kourouma Allah n'est pas obligé Seuil.
    • 2001 : Martine Le Coz Céleste Le Rocher.
    • 2002 : Gérard de Cortanze Assam Albin Michel.
    • 2003 : Philippe Claudel Les âmes grises Stock.
    • 2004 : Irène Némirovsky Suite française Denoël.
    • 2005 : Nina Bouraoui Mes mauvaises pensées Stock.
    • 2006 : Alain Mabanckou Mémoires de porc-épic Seuil.
    • 2007 : Daniel Pennac Chagrin d'école Gallimard.
    • 2008 : Tierno Monénembo Le roi de Kahel Seuil.

    Copyright © N. B. / La République des Lettres, 2008

     

     

     

    11:19 Écrit par Chaparal dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : litterature-prix renaudot 2008 |  Facebook |

    Commentaires

    Concernant : 1927 : Bernard Nabonne Maïtena Grasset. Ce n'est pas Grasset l'éditeur, mais Fayard !

    Écrit par : Marie | 26/02/2015

    Les commentaires sont fermés.